Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ma rue

Créé en 09/2006, ce site a enregistré
35 314 piétons pour 116 030 vitrines vues.

 

Un poète qui ne dérange pas, ne sert à rien

Félix Leclerc

Recherche

Catherine Maisse

Les plus belles chansons de Catherine Maisse ont été rééditées en CD par mariannemelodie.fr

Histoire de roses
Les boîtes à musique
Chacun sa prière
Le temps des cerises
Paris...5 heures du matin
Voyage à Robinson

Pages

Annonces

Voyez en bas de pages, quelques oeuvres de mon ami

Contact

05 47 02 72 89
  jctheillac@gmail.com

11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 09:46

J'avoue, j'ai abusé des rimes trop faciles,
Pour ne plus explorer et me casser la tête
À
cerner la litote ou l'oxymore utile,
La rime suffisante, la prosodie muette.


Je me repens alors des veules et vil's visées
Qui n'ont pour intérêt que de plaire à l'ouïe
D'auditeurs incrédules oyant mes billevesées
D' une rime embrassée pour un rêve enfoui.


Me voilà rependu, non pardon, repenti.
Charabia, baragouin, ce galimatias-là !
Pléonasme touffu, foutu tutti quanti,
Tautologie urbaine, que ces galapiats-là.


J'avoue, j'ai abusé des pensées euphémiques.
Au lieu d'utiliser les vrais mots de l'amour,
J'ai souvent parcouru des chemins chaotiques,
Hypocrites oraisons, intentions  de basse cour.


Je replie mon compas à faire des ronds dans l'eau,
Des cris, des mots, des moues, des facéties baroques,
Où dans mes nuits à boire j'ai trahi le huis-clos
D'un tête à tête à pied, la main sur la breloque.

 

Jean-Charles Theillac

le 12/12/12

 

Bréviaire:

Une rime est "suffisante" lorsqu'elle se fond sur la répétition d'un son vocalique (voyelle) + un autre son, soit vocalique, soit consonantique (consonne). bijou / acajou - mène / Gênes

Rime "embrassée" : le schéma rythmique [A, B, B, A] s'appelle rime embrassée.

Litote: figure consistant à dire moins pour faire entendre plus. (Ex. : Je ne te hais point pour signifier « je t'aime ».)

Oxymore: rapprochement de deux mots qui semblent contradictoires. (Ex. : un silence éloquent.)

Prosodie: en linguistique, partie de la phonétique qui étudie l'intonation, l'accentuation, les tons, le rythme, les pauses, la durée des phonèmes.

Pléonasme: répétition de mots dont le sens est identique. (Ex. : Monter en haut.)

Tautologie : répétition d'une même idée en termes différents ; redondance.

Euphémisme : adoucissement d'une expression jugée trop crue, trop choquante. (Par euphémisme, on dit « il nous a quittés » pour « il est mort ».)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Charles THEILLAC - dans POEMES
commenter cet article

commentaires