Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ma rue

Créé en 09/2006, ce site a enregistré
35 314 piétons pour 116 030 vitrines vues.

 

Un poète qui ne dérange pas, ne sert à rien

Félix Leclerc

Recherche

Catherine Maisse

Les plus belles chansons de Catherine Maisse ont été rééditées en CD par mariannemelodie.fr

Histoire de roses
Les boîtes à musique
Chacun sa prière
Le temps des cerises
Paris...5 heures du matin
Voyage à Robinson

Pages

Annonces

Voyez en bas de pages, quelques oeuvres de mon ami

Contact

05 47 02 72 89
  jctheillac@gmail.com

23 juillet 2007 1 23 /07 /juillet /2007 22:46



 

 

 

 

 











La nuit arrive tout doucement,

Le jour s’achève lentement.

Nous n’avons pas encore atteint

Le temps quelque peu incertain,

Qui, entre chien et loup, postule

Le déclin ou le crépuscule.

 

C’est l’heure où Vénus apparaît,

Quand l’astre solair’ disparaît,

Quand les animaux sont couchés

Et les ouvriers fatigués.

Les petits enfants sont rentrés,

Le marchand de sable va passé.

 

Il est possibl’ qu’en bord de mer

Certains admirent le rayon vert,

Dernière couleur de feu Soleil,

Avant que la nuit ne balaye

Toutes les couleurs naturelles,

Cédant au gris, le noir du ciel.

 

C’est le royaume des ténèbres

Que les noctambules célèbrent.

Les démons sortent des repaires,

Les belles ingénues espèrent.

C’est au petit matin, piteux,

Que l’on se couchera heureux.

 

Entre chien et loup, au matin,

La terre a fait son tour. Demain

Sera et le jour coloré.

Le ciel commence à s’éclairer :

Couleurs du petit matin, parme,

C’est la magie d’un tour de charme.

 

23 juillet 2007

 

 

Jean-Charles Theillac

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Charles THEILLAC - dans POEMES
commenter cet article

commentaires

lolo 24/07/2007 09:18

TOUT SIMPLEMENT... J'ADORE !!!