Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ma rue

Créé en 09/2006, ce site a enregistré
35 314 piétons pour 116 030 vitrines vues.

 

Un poète qui ne dérange pas, ne sert à rien

Félix Leclerc

Recherche

Catherine Maisse

Les plus belles chansons de Catherine Maisse ont été rééditées en CD par mariannemelodie.fr

Histoire de roses
Les boîtes à musique
Chacun sa prière
Le temps des cerises
Paris...5 heures du matin
Voyage à Robinson

Pages

Annonces

Voyez en bas de pages, quelques oeuvres de mon ami

Contact

05 47 02 72 89
  jctheillac@gmail.com

30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 11:00

Rencontres impromptues un midi sur les planches,

Un jour du mois de mai dans une robe blanche,

Nous avions rendez-vous pour faire connaissance,

Appréhendant l’instant, je tremblais d’impatience.

 

Pour ce premier contact elle paraissait gênée,

J’engageais le dialogue, comme pour la rassurer,

Lui offrant un breuvage d’un fruit si savoureux,

Dont j’espérais qu’il porte, un message amoureux.

 

Le pot de l’amitié pour un philtre d’amour,

Téméraire insolence, volonté sans retour,

Ma princesse n’avait pas son carrosse à portée,

Pour m’emmener au loin vers de vertes contrées.

 

J’aurai aimé lui dire des choses insensées,

Des douceurs délicieuses, délicates pensées,

Notre conversation fut malgré tout banale,

En guise d’insolence je restais amical.

 

Ce premier rendez-vous en appellera d’autres

Je présume en tous cas si ce désir est vôtre,

Qu’ils me seront utiles pour gagner votre cœur

Pied à pied, mot à mot, pas à pas, cœur à cœur.

Jean-Charles Theillac

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Charles THEILLAC - dans POEMES
commenter cet article

commentaires