Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ma rue

Créé en 09/2006, ce site a enregistré
35 314 piétons pour 116 030 vitrines vues.

 

Un poète qui ne dérange pas, ne sert à rien

Félix Leclerc

Recherche

Catherine Maisse

Les plus belles chansons de Catherine Maisse ont été rééditées en CD par mariannemelodie.fr

Histoire de roses
Les boîtes à musique
Chacun sa prière
Le temps des cerises
Paris...5 heures du matin
Voyage à Robinson

Pages

Annonces

Voyez en bas de pages, quelques oeuvres de mon ami

Contact

05 47 02 72 89
  jctheillac@gmail.com

29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 15:19

Moi, si j’étais vous… Je t’emmènerais loin

Vers les océans bleus et les mers de velours,

Où le sable est si fin et l’unique besoin

Est de boire à tes lèvres le souffle de l’amour.

 

Moi, si j’étais vous…Je t’écrirais des vers

Que toi seule comprendras. Tu seras avertie,

Du destin de celui qui marchait de travers,

À force de chercher le chemin de l’oubli.

 

Moi, si j’étais vous…Je te ferais l’amour

Des heures et des jours et des nuits sous le ciel,

Pour regarder tes yeux déployer ses atours

Et briller dans la nuit comme des noctuelles.

 

Moi, si j’étais vous…Je t’offrirais des fleurs

Pour embellir ta vie. T’offrir la panacée.

Puissent tous leurs parfums dissiper tes malheurs

Et qu’enfin le soleil habille tes pensées.

 

Moi, si j’étais vous…Je t’aimerais bien tôt,

Avant que tu t’éveilles à la levée du jour,

Au moment où les songes démontent leurs tréteaux 

Et délaissent la scène  pour s’offrir à l’amour.

 

Moi, si j’étais vous…Je te ferais la reine

D’un pays merveilleux où il fait toujours beau,

Pour te sentir heureuse, épanouie, sereine,

Rayonnante de joie, couverte de cadeaux.

 

Moi, si j’étais vous…Si j’étais le Bon Dieu,

Je lui demanderais d’agrémenter ta vie,

De mille et un plaisirs avant que je sois vieux

Pour caresser  ton corps de douces nostalgies.

 

Moi, si j’étais vous…Mais ce n’était que moi,

Amoureux silencieux dès le premier regard.

Petite fée fragile qui impose l’émoi,

Et inspire mes vers et mes airs de guitare.

 

Moi, si j’étais vous… Et moi, si j’étais toi…

Être l’autre, c'est l'aimer du plus profond de soi.

Épouser ses désirs pour vite les combler,

Partager ses souffrances pour mieux les apaiser.

 

* « Moi, si j’étais vous » est un pseudo

 

 
Jean-Charles Theillac
A la miss 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Charles THEILLAC - dans POEMES
commenter cet article

commentaires

la miss 04/05/2007 12:59

qui aimerait tant retrouver le poème écrit à Marjolaine" alors si J.C avait la gentillesse de lui renvoyer...
Merci pour la douceur offerte à une inconnue...
La Miss