Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ma rue

Créé en 09/2006, ce site a enregistré
35 314 piétons pour 116 030 vitrines vues.

 

Un poète qui ne dérange pas, ne sert à rien

Félix Leclerc

Recherche

Catherine Maisse

Les plus belles chansons de Catherine Maisse ont été rééditées en CD par mariannemelodie.fr

Histoire de roses
Les boîtes à musique
Chacun sa prière
Le temps des cerises
Paris...5 heures du matin
Voyage à Robinson

Pages

Annonces

Voyez en bas de pages, quelques oeuvres de mon ami

Contact

05 47 02 72 89
  jctheillac@gmail.com

18 décembre 2006 1 18 /12 /décembre /2006 20:37

La chamade en mon âme

Bat et mon cœur s’enflamme.

Vous me faites rêver

À des instants prisés,

Car nul ne saura

Autant que votre aura

Réjouir tous mes sens

Jusqu’à la déchéance.

 

Vos sensualités

Sont ma réalité.

Mon souhait par lequel

J’atteindrai l’éternel

Instant de plénitude,

Fait de sollicitude,

D’agréables pensées,

Voluptés exhaussées.

 

Quand j’aurai parcouru

Le livre saugrenu

De ma vie de dentelle,

J’envierai l’hirondelle

Qui s’en va et revient

Dès le printemps prochain,

Gazouiller à l’oreille

Des amants, des merveilles.

 

Naïades de la toile,

Nymphes des jours heureux,

Vous êtes les étoiles

D’un ciel bien périlleux.

Vous atteindrai-je un jour ?

Inaccessibles et belles,

Pour faire d’un bonjour

Un beau soir irréel.

 

 

Jean-Charles Theillac

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Charles THEILLAC - dans POEMES
commenter cet article

commentaires