Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ma rue

Créé en 09/2006, ce site a enregistré
35 314 piétons pour 116 030 vitrines vues.

 

Un poète qui ne dérange pas, ne sert à rien

Félix Leclerc

Recherche

Catherine Maisse

Les plus belles chansons de Catherine Maisse ont été rééditées en CD par mariannemelodie.fr

Histoire de roses
Les boîtes à musique
Chacun sa prière
Le temps des cerises
Paris...5 heures du matin
Voyage à Robinson

Pages

Annonces

Voyez en bas de pages, quelques oeuvres de mon ami

Contact

05 47 02 72 89
  jctheillac@gmail.com

6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 22:49

Je voudrais tant te dire que du fond de la mer
Remonte des chimères à me faire frémir.
Je voudrais tant te dire que du fond de la terre
Est un puissant tonnerre témoin de mon désir.

Je voudrais tout te dire. Qu’en tes yeux, le soleil
Eclaire de vermeil les raisins du plaisir.
Je voudrais tout te dire. Qu’en tes bras, je m’éveille,
Je te vois, je te sens et mon être chavire.

Je voudrais ressentir l’instant d’éternité
Où j’ai pu te saisir,  où tu m’as embrassé.
Enlacé dans tes bras, je me suis étourdi
De plaisir et de joie tel un amant ravi.

Je voudrais ressentir cette félicité.
Tu as su te blottir et je t’ai embrassée
Près du petit sapin, tu as senti ma peine.
Je n’étais pas Rodrigue mais tu étais Chimène.

Le pardon t’appartient, je l’attends et l’espère.
Réel est son mystère et mon chagrin certain.
Je t’aime, ma chérie. Je reviens de l’enfer,
Le paradis sur terre près de toi n’est pas vain.

Ne ferme pas ta porte, à la vie, à l’amour,
À
mon cœur qui n’attend qu’un signe pour toujours.
Nous parlerons ensemble et tu me comprendras,
Mon âme qui va l’amble a le désir de toi.


Jean-Charles Theillac

6 avril 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Charles THEILLAC - dans POEMES
commenter cet article

commentaires

Marguerite Bertrand 11/07/2009 23:44

Poème vraiment divin! Merveilleusement, suavement composé que je vous souhaite profondément vécu et songé. Bravo. Commentaire: Marguerite BertrandAbitibi-Témiscamingue, Québec, Canada

Jean-Charles THEILLAC 12/07/2009 16:07



Merci, c'est bien du vécu. Mais resté sans réponse. La sensibilité n'est plus ce qu'elle était! La vôtre me semble intacte et vigilante. Vos encouragements me vont droit au coeur. Recevez mes
amitiés sincères.
Jean-Charles Theillac



hanternoz 10/04/2009 09:54

joli poême!bonne journée

Jean-Charles THEILLAC 10/04/2009 09:56


merci et bonne journée aussi


mireille 07/04/2009 08:24

comme il est beau ce message poème, et comme tu aimes fort...chaque etre sensible va le garder pour soi... afin d'enjoliver sa journée aujourd'hui;merci poète ami, merci