Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ma rue

Créé en 09/2006, ce site a enregistré
35 314 piétons pour 116 030 vitrines vues.

 

Un poète qui ne dérange pas, ne sert à rien

Félix Leclerc

Recherche

Catherine Maisse

Les plus belles chansons de Catherine Maisse ont été rééditées en CD par mariannemelodie.fr

Histoire de roses
Les boîtes à musique
Chacun sa prière
Le temps des cerises
Paris...5 heures du matin
Voyage à Robinson

Pages

Annonces

Voyez en bas de pages, quelques oeuvres de mon ami

Contact

05 47 02 72 89
  jctheillac@gmail.com

29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 12:59

L'influence "Nougaresque" m'inspire beaucoup en ce moment. Mais d'où me vient cela? C'est la mélodie de "L'île de Ré" que j'ai pris pour modèle.


Dans ce pays basque

Les jours de bourrasque

On trinque du casque

Malin

Ardeur magnanime

Que la voix ranime

Et la pantomime

Soudain

Fêtes de Bayonne

Faîtes la braconne

D’humeur vagabonne

La nuit

Et l’arc-en-ciel

À l’aube s’éveille

Gouleyant de miel

Des trottoirs meurtris

 

Chassant le gugusse

D’un bel abribus

Passe l’autobus

Des Fêtes

S’arriment au bastaque

Les voiles qui claquent

C’est comme un ressac

De mer

Trompettes en bouche

D’un air plutôt louche

Et les mains la touche

Pépère

Un regard coquin

Un coup de rouquin

D’un geste taquin

La main sur ta bouche

 

L’éclat satirique

D’échotier typique

Donne la réplique

En vain

Brandit sa carafe

Comme un soûlographe

Qui n’aurait plus soif

De vin

Une fée gentille

D’un geste tortille

Sa belle mantille

De soie

Et l’abbé bébête

Depuis là-bas guette

Où il fait banquette

De billes de bois

 

Et la carambole

Des gouttes d’alcool

Et des farandoles

M’obsède

Pour quelques grincheux

C’est plutôt piteux

Les soirs douloureux

De coups

Le bon roi Léon

Seigneur des Vascons

Depuis son balcon

Nous guette

D’humeur anodine

Il joue en sourdine

Les airs « grenadine »

De nos villageois

 

Du Pont Saint-Esprit

Quelques clapotis

Mêlent chuchotis

Et puis

Epuisés d’ados

Pantalons crados

Foulards indigos

Collants

Voguant au grand foc

Des couples loufoques

Se font, se disloquent

Souvent

Aux Fêtes, à Bayonne

Lurons et luronnes

Partout se bidonnent

Comm’ c’est exaltant !

 

29 juillet 2008

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Charles THEILLAC - dans POEMES
commenter cet article

commentaires