Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ma rue

Créé en 09/2006, ce site a enregistré
35 314 piétons pour 116 030 vitrines vues.

 

Un poète qui ne dérange pas, ne sert à rien

Félix Leclerc

Recherche

Catherine Maisse

Les plus belles chansons de Catherine Maisse ont été rééditées en CD par mariannemelodie.fr

Histoire de roses
Les boîtes à musique
Chacun sa prière
Le temps des cerises
Paris...5 heures du matin
Voyage à Robinson

Pages

Annonces

Voyez en bas de pages, quelques oeuvres de mon ami

Contact

05 47 02 72 89
  jctheillac@gmail.com

19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 00:10

J’ai mon ami Bernard qui des mâtines sonne
Comme il se doit, très tôt, pour me rappeler que
A trop « taper » dessus, on ne convainc personne,
Ni même Sarkozy le premier des « piqueux ».

On ne prête qu’aux riches. Grande est la solitude
Des maîtres de ce monde, qui ne seront châtiés,
En regard du respect, qu’ils ont pour habitude
D’avoir ou non voué, à leurs administrés.

Démocratie oblige, dans le cadre des lois,
Chacun peut s’exprimer, flagorner, critiquer,
Peut-être un peu gaulois, mais de très bon aloi.

Le sonnet est un art, par très peu pratiqué,
Il laisse à penser que…, la concision impose
L’économie des mots, pour servir la prose.

Jean-Charles Theillac
  19 mai 2008

Réagissez

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Charles THEILLAC - dans Le sonnet du jour
commenter cet article

commentaires