Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ma rue

Créé en 09/2006, ce site a enregistré
35 314 piétons pour 116 030 vitrines vues.

 

Un poète qui ne dérange pas, ne sert à rien

Félix Leclerc

Recherche

Catherine Maisse

Les plus belles chansons de Catherine Maisse ont été rééditées en CD par mariannemelodie.fr

Histoire de roses
Les boîtes à musique
Chacun sa prière
Le temps des cerises
Paris...5 heures du matin
Voyage à Robinson

Pages

Annonces

Voyez en bas de pages, quelques oeuvres de mon ami

Contact

05 47 02 72 89
  jctheillac@gmail.com

17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 00:10

J’ai un curieux malaise, un sentiment bizarre,
Quand je l’entends parler, quand je vois tous ses tics,
Pourquoi j’ai l’impression de vivre un canular ?
Jusqu’où peut-il aller, pour flatter son public.

 « Mettez-vous à ma place » ! A t-il coutum' de dire.
Mais on ne veut s’y mettre ! C’est à vous d’assumer
La charge pour laquelle on vous a désigné,
Où tant de gens bobos, veulent vous voir « grandir ».

Un problème, une loi. Au temps des rois au moins
Au rythme du cheval, circulaient les nouvelles,
C’est de la «réformite», dont vous êtes atteint.

Prenez le temps des choses et le temps de penser.
L’Histoire à tout son temps, elle est presque éternelle

Et ne retiendra pas les excès insensés.

Jean-Charles Theillac
17 mai 2008

Réagissez

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Charles THEILLAC - dans Le sonnet du jour
commenter cet article

commentaires