Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ma rue

Créé en 09/2006, ce site a enregistré
35 314 piétons pour 116 030 vitrines vues.

 

Un poète qui ne dérange pas, ne sert à rien

Félix Leclerc

Recherche

Catherine Maisse

Les plus belles chansons de Catherine Maisse ont été rééditées en CD par mariannemelodie.fr

Histoire de roses
Les boîtes à musique
Chacun sa prière
Le temps des cerises
Paris...5 heures du matin
Voyage à Robinson

Pages

Annonces

Voyez en bas de pages, quelques oeuvres de mon ami

Contact

05 47 02 72 89
  jctheillac@gmail.com

9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 00:01
Voir...

En ch'ti : le diseu

De « bavard » à diseu, comme les tragédiens
Il ne lit plus ses textes, il lit ses « porte-plume »
Quand ce n’est pas le cas, c’est au ras du bitume
Qu’on reconnaît l’auteur des bons mots sarkosiens.


Comme nul n’est tenu de penser ce qu’il dit
Avoir un Président qui nomme un con, un con,
Voire connard parfois, c’est plutôt « pain béni »
Pour les bonnes gazettes, ces sacrés trublions.


Chez ces gens là, Monsieur, on ne caus’ pas, on lit
Les textes de ses scribes, qui doivent bien rigoler,
A rectifier le tir, des promesses passées.


S’il advenait un jour que la vox populi
Décide d’en finir avec ces prosaïques,

Ce serait pour le coup la nouvell’ République.


Jean-Charles Theillac
9 mai 2008

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Charles THEILLAC - dans Le sonnet du jour
commenter cet article

commentaires