Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ma rue

Créé en 09/2006, ce site a enregistré
35 314 piétons pour 116 030 vitrines vues.

 

Un poète qui ne dérange pas, ne sert à rien

Félix Leclerc

Recherche

Catherine Maisse

Les plus belles chansons de Catherine Maisse ont été rééditées en CD par mariannemelodie.fr

Histoire de roses
Les boîtes à musique
Chacun sa prière
Le temps des cerises
Paris...5 heures du matin
Voyage à Robinson

Pages

Annonces

Voyez en bas de pages, quelques oeuvres de mon ami

Contact

05 47 02 72 89
  jctheillac@gmail.com

18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 22:57

Je voulais éviter l’allusion offensante,
De savoir si d’élevage il vaut mieux que sauvage.
Que ce soit l’une ou l’autre je les aime décentes,
Sauvages, apprivoisées et peu importe l’âge.

Ce peut être une injure pour celles que l’on méprise.
Tourné en dérision vers d’autres insoumises ;
C’est une provocation de les savoir éprises
D’un autre que soi-même. Tu r’pass’ras pour la bises.


De nos cœurs, de nos vies vous en avez les clefs.
Vous savez que pour vous tous les hommes galopent
Les jambes à leur cou, dans un élan peuplé
De fantasmes et de rêves, adorables salopes.


Une longueur d’avance, sur les hommes, avez.
Recevoir est aisé, donné est moins facile.
Avancer dans la nuit, à tâtons, dépravé,
Accepter d’accoupler son âme d’indocile.


Quant au hasard des vies, il arrive d’aimer
C’est souvent pour le pire et peu pour le meilleur,
De l’amour à la haine, la fusion consumée
De deux cœurs éperdus, au seuil du bonheur.


Que vos câlineries aillent tous azimuts,
Ou sélective alors, vous m’écartiez du lot,
Vous serez qualifiée dans un cas d’une pute
De salope dans l’autre, et moi d’un rigolo.


On a rien à gagner à vouloir tout gérer
Si les sentiments sont ce qu’ils veulent bien être
Généreuse nature que l’humanité gré
Nous offrir la vie et l’envie d’un peut-être.


Jean-Charles Theillac

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Charles THEILLAC - dans POEMES
commenter cet article

commentaires