Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ma rue

Créé en 09/2006, ce site a enregistré
35 314 piétons pour 116 030 vitrines vues.

 

Un poète qui ne dérange pas, ne sert à rien

Félix Leclerc

Recherche

Catherine Maisse

Les plus belles chansons de Catherine Maisse ont été rééditées en CD par mariannemelodie.fr

Histoire de roses
Les boîtes à musique
Chacun sa prière
Le temps des cerises
Paris...5 heures du matin
Voyage à Robinson

Pages

Annonces

Voyez en bas de pages, quelques oeuvres de mon ami

Contact

05 47 02 72 89
  jctheillac@gmail.com

11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 22:48

Ecouter le silence. D’où lui vient ce murmure
Qui envahit le ciel pour battre la mesure
De notre âme ? De nos cœurs ? Et de tout notre corps,
Pour  saisir l’harmonie de la nature, l’accord.

 

Peut-il être parfait ? Est-il à l’unisson,
De l’Univers entier et de ses vibrations.
De celles dont nous parle quelquefois la science,
Que chacun d’entre nous appelle le silence.

 

Je voudrai écouter très loin dans l’univers
Le soupir des anges, égrenant leur rosaire
Assis sur un nuage, empanachés de lys
Attendant de goûter aux vertus des délices.

 

Le silence est vivant, il exprime l’esprit,
Il appartient aux hommes et peut être un grand cri
Pousser dans l’inconnu du vide sidéral
Par une âme en détresse en quête de morale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Charles THEILLAC - dans POEMES
commenter cet article

commentaires