Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ma rue

Créé en 09/2006, ce site a enregistré
35 314 piétons pour 116 030 vitrines vues.

 

Un poète qui ne dérange pas, ne sert à rien

Félix Leclerc

Recherche

Catherine Maisse

Les plus belles chansons de Catherine Maisse ont été rééditées en CD par mariannemelodie.fr

Histoire de roses
Les boîtes à musique
Chacun sa prière
Le temps des cerises
Paris...5 heures du matin
Voyage à Robinson

Pages

Annonces

Voyez en bas de pages, quelques oeuvres de mon ami

Contact

05 47 02 72 89
  jctheillac@gmail.com

10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 17:14

C’était l’année dernière, quand on pouvait encor’,
Un p’tit noir sur le zinc, goûter comme à gogo,

À une tige de huit, une clope, un mégot,

Un’ cibiche, une pipe, sans crainte et sans remords.


Aujourd’hui, c’est fini, le fumeur est banni

Chassé, verbalisé, repoussé au dehors,

Rejeté du bistrot, retiré du décor.

Respirez braves gens, l’air est plus sain ainsi !


Ceux qui vous pompent l’air et vous brouillent l’écoute

S’ils ne sont pas fumeurs, ont droit de polluer :

Tous les banquiers, huissiers et pédants reflués

Qui polluent l’entourage et souvent nous dégoûtent.


Les idées trop fumeuses sont-elles interdites ?

Que reste-t-il à l’homme s’il ne peut mal penser ?

À trouver son bonheur en songeant au passé,

Au bon temps des gitanes et des blondes Aphrodite.


On devrait être heureux que l’on pensât pour nous,
Qu’on prenne soin ainsi de nos petits poumons.

Par ailleurs, ils subissent déjà les outrageux démons

De Dame « pollution », ça devrait être tout.



Jean-Charles Theillac

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Charles THEILLAC - dans POEMES
commenter cet article

commentaires

laurence 15/01/2008 00:22

J'ADORE ! que c'est bien dit... bisous

lacastaigneratte 10/01/2008 18:12

Bravo....tu n'as pas perdu la main....continu tu es un chef......